bardage en bois maison

Comment réaliser un bardage en bois naturel ?

par | Mai 14, 2022

La pose du bardage en bois naturel se réalise assez facilement à condition de le faire avec méthode et minutie. Le bardage en bois se fixe sur une construction en bois, cette dernière se posant elle-même sur une façade saine. La mise en place du bardage s’effectue ensuite par rangée, et avec l’aide d’un instrument de mesure. Des lasures colorées peuvent être appliquées en finition, cela reste une option. Elles auront notamment pour effet de donner plus d’éclat au revêtement. Quoi qu’il en soit, un traitement doit être apporté au matériau pour renforcer sa durabilité. Découvrez les étapes essentielles à la pose d’un bardage en bois naturel.

Préparez la structure et le matériel

Les dispositions à prendre avant de se mettre à la tâche sont nombreuses et importantes en raison de l’ampleur de l’ouvrage. Cela rend nécessaire l’élaboration d’un plan des surfaces à revêtir pour faciliter certaines opérations. Ce dernier devra être conçu avec une échelle simple à interpréter. Pour élaborer le plan des surfaces, vous aurez besoin d’utiliser le mètre pour relever les mesures. Il s’agit là d’une action assez délicate, car c’est d’elle que dépendra la réussite de votre projet de bardage. Cela implique donc que vous ayez à l’esprit les bons gestes afférents à la manipulation dudit instrument.

  • Le bon mesurage pour de bonnes dimensions

Vous devez savoir dans un premier temps que le mètre ruban doit impérativement être parallèle à la longueur à mesurer. Aussi, il doit être positionné d’un bout à l’autre de la longueur à mesurer. Le petit crochet dont est muni le mètre servira à caler ce dernier de la première extrémité au deuxième point de mesure d’une longueur.

  • Fiche des matériaux à mettre en œuvre

Il s’agit là aussi d’une opération minutieuse qui demande de l’attention. Elle consiste notamment à l’élaboration d’une liste devant regrouper toutes les quantités de matériaux à utiliser dans la construction de votre projet. Rapportez donc sur une feuille absolument tous les matériaux ainsi que les quantités dont vous vous servirez, sans rien omettre.

  • Remise en état des façades

La rénovation de la façade peut ne pas sembler essentielle parce que celle-ci sera recouverte à l’issue des travaux de bardage. Pourtant, cette opération s’avère utile, car une façade abîmée ne s’arrêtera pas de se détériorer au fil du temps. Vous devez donc la remettre en bon état. Pour cela, servez-vous obligatoirement des produits qui conviennent à un usage en extérieur. Ceux-ci résisteront mieux aux conditions climatiques.

Par ailleurs, si vous constatez la présence d’une fissure, assurez-vous, avant tout traitement, de son caractère évolutif. Si la taille de cette dernière évolue dans le temps, vous devez chercher à en savoir les raisons. Couvrir une fente évolutive peut être dangereux lorsque vous ne savez rien des causes. Pour traiter les fissures, vous pouvez vous servir de la résine ou du ciment gris de rebouchage. Il est recommandé de photographier les fentes afin d’effectuer des comparaisons dans le futur, notamment si la zone impactée doit être travaillée.

Construisez l’ossature

La construction de l’ossature est une étape qui requiert énormément d’attention. En effet, le bardage ajoutera une épaisseur importante à la façade. Il est alors primordial de tenir compte de cette donnée pour tous les éléments de surface qui seront utilisés pour animer cette dernière. De plus, vous devrez prévoir une petite entrée pour favoriser la circulation de l’air sur toute la surface de la façade. La fixation de l’ossature consiste au montage des petits morceaux de bois sur la façade. Ceux-ci seront attachés avec des vis sur la face du bâtiment par le biais de chevilles crampon. Ces chevilles sont avantageuses du fait de leur adaptabilité à tous types de matériaux. Elles le sont également pour leur très grande résistance.

Cette opération, tout comme l’installation d’une protection anti-rongeur, fait l’objet d’une fiche pratique spécifique. Merci de vous y reporter. Une fois la mise en place de l’ossature achevée, la façade doit être maintenant protégée des intempéries. Cela implique l’installation d’un pare-pluie qui représente une étape importante. Celle-ci fait également l’objet d’une autre fiche d’utilisation.

Installez la première lame de bardage

L’installation du bardage est une opération très facile à réaliser si vous vous focalisez sur la fixation de la première rangée. Cette dernière doit être strictement horizontale si vous souhaitez une pose horizontale. Vous devrez pour cela vous servir d’un outil très pratique comme un laser rotatif ou un niveau laser. Ce dispositif assez fiable affichera un trait rouge sur la façade qu’il vous suffira de suivre.

Pour procéder à la pose, la technique est simple. Commencez par présenter la lame du bardage à la limite du trait affiché par le laser. Puis attachez avec une vis une extrémité de la lame. Mettez ensuite la lame de niveau en déplaçant la deuxième extrémité et fixez cette dernière. Continuez en vissant le milieu de la lame. Après quoi, il ne vous restera plus qu’à appliquer des vis sur tous les 50 cm environ de la lame.

Montez les lames suivantes et fixez les baguettes

Les lames du bardage doivent être montées à joints décalés, à l’instar d’un parquet flottant. Dès que la lame installée, gardez à l’esprit qu’il vous faudra la clipser, surtout s’il est question de lames en clin. Pour réaliser les coupes, faites usage d’une scie à onglet électrique ou manuel du moment où la lame est assez aiguisée. La moindre écharde dans le bois peut nuire à l’esthétique du bardage.

Les finitions correspondent avant tout aux baguettes d’angles à disposer aux points de croisement des façades, mais aussi aux alentours des appuis de fenêtres. Les baguettes d’angles ne sont pas munies de surfaces recouvertes. De ce fait, il vous revient de les coller avec une colle résistant au changement du climat. Vous pouvez aussi les assembler avec un mastic-colle.

Pour les installer, procédez comme il suit. Prenez d’abord de manière précise la mesure de la longueur de l’angle à recouvrir. Servez-vous ensuite des données obtenues pour la baguette d’angle. Sciez-la avec une scie radiale ou à métaux puis fixez-la à l’aide de clous sans tête. Vous pouvez pour cette opération vous servir également d’un mastic-colle.

Pour finir, un traitement devra être apporté au bardage de bois avec une solution adaptée de type lasure extérieure. Faites usage de rouleaux à manche brun et pinceaux pour réaliser cette tâche, car ces outils sont idéals pour les traitements du bois.

A lire également :